• Couleurs de l'ombre
  • L'artiste

Né à Tokyo en 1948, Hiroshi Sugimoto s’installe aux États-Unis en 1970 afin d’étudier la photographie à l’Art Center College of Design de Los Angeles, d’où il sort diplômé en 1974. C’est dans cette école qu’il intègre les grands principes de l’art conceptuel et du minimalisme, qui continuent de nourrir la rigueur technique et intellectuelle de son travail. En 1974, il quitte Los Angeles pour New York. Au travers de ses séries de photographies, tout comme dans ses expérimentations en sculpture, en architecture et dans la mise en scène d’expositions, Hiroshi Sugimoto cherche à mettre en avant et à élargir notre perception de certaines notions abstraites comme le temps, la lumière, l’espace, le mouvement, l’esprit, et la nature de la réalité elle-même. Ses œuvres ont été exposées partout dans le monde, à l’occasion d’expositions personnelles ou collectives. Il reçoit en 1988 le Prix Mainichi, puis en 2001, le Prix international de la Fondation Hasselblad, dans la catégorie Photographie, et enfin en 2009, il devient lauréat du Praemium Imperiale dans la catégorie Peinture.

 

Plusieurs expositions personnelles des œuvres de Sugimoto ont été présentées dans les musées suivants : la Neue Nationalgalerie à Berlin, le Hirshhorn Museum à Washington, le Mori Art Museum à Tokyo, la Fondation Cartier pour l’art contemporain à Paris, le Museum of Contemporary Art à Chicago, le Kunsthaus Bregenz à Bregenz, le Solomon R. Guggenheim Museum à New York, le Metropolitan Museum of Art à New York, le Museum of Contemporary Art à Los Angeles, ainsi que le National Museum of Art à Osaka. De plus, ses photographies font notamment partie des collections du Metropolitan Museum of Art, de la National Gallery et de la Tate Gallery à Londres, de la Smithsonian Institution à Washington, du National Museum of Modern Art et du Museum of Contemporary Art à Tokyo, entre autres.

Hiroshi SugimotoHiroshi Sugimoto
photographie © Yoshio Suzuki